Bienvenue sur ...
... Le Monde Des Séries
Sommaire de la page
Retour Accueil
Index des Séries
LMDS TV
Les niouws
Les fans clubs
Le forum
Vos ch'tites annonces
Le chat
Les liens
A la télé
Nous écrire
A propos du site

Fiche technique

Série japonaise Titre original : Uchû Keiji Gyavan
Nombre d'épisode : 44
Créée par : Saburo Yatsude
Chanson du générique : Jean Pierre Savelli / Les Petits Chanteurs d'Asnières
Paroles générique : Paul Persavon
Production : Toei Compagny
1ère année de diffusion : mars 1982 (TV Asahi)
Acteurs : Kenji ôba (Gordan/X-OR)


Avis perso

Hum, le ciel se couvre... Les dessins animés japonais sont souvent jugés comme sans intérêt ou trop violents. Il en était déjà de même avec les séries "live" de ce pays dans les années 80 telle que San Ku Kai, Spielvan, ou le célèbre X-OR. Ce dernier est à mon avis la référence pour qui aime ce style de série.
L'histoire en elle même ressemble assez aux autres productions existantes. Gordan, un extra-terrestre originaire de la planète Bird et vivant sur terre, défend la planète qui l'héberge des attaques continues des Cerex. Pour mener à bien sa mission, notre héros peut revêtir à la vitesse de l'éclair une armure de combat qui le transforme en chevalier moderne. Voilà en gros le scénario de la plupart des épisodes. Ceux-ci se grefferont sur des peurs habituelles, tels que la pollution, les tremblements de terre..., ce qui rapprochera les spectateurs des histoires. Mais là où on s'apperçoit que les "sentai" (séries avec plusieurs héros, style Bioman) des années 90 ont subi une perte de qualité, c'est au niveau de la réalisation. Les effets spéciaux restent par exemple de très bonne facture. La navette de X-OR (Dolgiran), son dragon mécanique (Morrox), son roller sky, son lasero-lame, toutes les séquences mettant en scène ces éléments ont été très bien conçues. Et même si on retrouve régulièrement les même plans, le plaisir reste intact.
Le montage en lui-même de la série est réussi, bien que très spécifique des années 70-80. Les plans très courts s'enchaînent vite et se répètent en chaînes. Certains combats deviennent ainsi difficiles à suivre, et sont à déconseiller si on a un petit mal de crâne. Mais au moins, on ne s'ennuie pas grâce à l'absence de temps morts.
La série doit enfin beaucoup au personnage de Gordan interprété par Kenji ôba. Celui ci est un vrai zébulon sur jambe, sautant à toute vitesse de rocher en rocher et faisant des prouesses acrobatiques dignes de certains films de karaté. Au delà de l'aspect visuel, le fait que le personnage ait une vraie personnalité le rend attachant. Avec ses habits particuliers, son sourire constant envers les enfants, le visage spécifique du héros...il existe un vrai jeu d'acteur que l'on pourrait croire absent de ce genre de série.

Si X-OR est parfoit mal accueilli hors de son pays d'origine, c'est peut-être parce que les japonais font des séries très proches de leur mode de vie (remarquez qu'ils ne sont pas les seuls). Le fait de faire référence à un tremblement de terre ne sera pas innocent. Le Japon est en effet une zone très sensible sur ce point de vue, et les habitants de ce pays savent qu'ils vivent dans une zone à risque. Mais les références à la culture japonaise sont aussi à rechercher tout simplement dans l'armure du héros. N'aurait on pas à faire à un samourai moderne? Pensez-vous vraiment que le fait que le méchant de service se fasse détruire grâce à un sabre soit un hasard? Les productions japonaises font souvent référence à une culture qui nous échappe encore, et de ce fait elles ne sont pas forcement appréciées en dehors de leur territoire.

Malgré les critiques que formuleront certains, X-OR est une de ces séries qui auront marqué la jeunesse de beaucoup d'entre nous. Grâce à son aspect visuel, à ses histoires, et à un certain respect de l'oeuvre à l'époque par les chaînes françaises les anciens héros de l'espace ont encore de beaux restes.

Alain

Haut


En plus

En plus-->Un peu de VO. En japonais, le nom de Gordan est Retsu. Il se prénome Gavan quand il revet son armure de combat. Quant aux terribles Cerex, il s'agit en fait des Maku et leur chef est Don Hora, dont le nom français est Louis bmx 11!. Quand à la femme à tête d'oiseau, son nom est Horror Girl (merci à Damien Martinet).

En plus-->Le créateur des paroles du générique est Paul Persavon. En fait, sous ce pseudo ce cache Antoine De Caunes (merci à La Page Des Génériques).

En plus-->Jean Pierre Savelli, qui interprète la chanson française du générique, est aussi le chanteur Peter de Peter et Sloane.

En plus-->Le nom en VO de X-Or (Gaban, Gyaban, Gavan... plusieurs orthographes sont possibles) vient de la prononciation japonaise du nom de... Jean Gabin! C'est un hommage fait par le Japon qui apprécie beaucoup l'acteur.

En plus-->Si vous trouvez le numéro 33/34 du magazine AnimeLand, prenez le! Il y a un dossier sur les séries "live" japonaises (ce numéro n'est plus disponible auprès de l'éditeur).

Haut


Bonus

Bonus--> Cliquez ici pour lire l'interview exclusive de Jean Pierre Savelli, interprète du générique français de la série.

Haut


Boutique

Boutique neuf
Proposition-->Cliquez ici pour retrouver l'intégrale du sherif de l'espace en coffrets DVD
5 offert sur votre 1ère commande (voir conditions sur l'accueil du site)

Boutique occasion
Proposition--> Cliquez ici pour chercher des objets de la série ou K7 d'occasion sur eBay (mots conseillés : x-or, gavan, gyaban, rollersky, CTE, Dolgiran, Morox).
     Et pour être alerté de la mise en vente d'objets, pensez à vous inscrire sur le site d'eBay!

Haut


Liens

Lien--> Bienvenue dans l'hyper espace : le bonheur total pour les fans de X-Or et des space sherif. Toutes les infos utiles, et plus encore. En plus, Gordan (le webmaster), il est très sympa ^_^.

Haut