Bienvenue sur ...
... Le Monde Des Séries
Sommaire de la page
Retour Accueil
Index des Séries
LMDS TV
Les niouws
Les fans clubs
Le forum
Vos ch'tites annonces
Le chat
Les liens
A la télé
Nous écrire
A propos du site

Fiche technique

Série américaine Titre original : Robocop
Période : 1994
Nombre d'épisodes : 22 et 1 pilote
Producteur : Stephen Downing
Acteurs : Richard Eden (Alex Murphy/Robocop), Yvette Nipar (Lisa Madigan), Andrea Roth (Diana Powers), James Kidnie (Pudface Morgan).


Avis perso

50% homme, 50% machine, 100% flic 1987: Paul Verhoeven crée Robocop, une sorte de Terminator au service de la justice qui bénéficie du cerveau d'un homme, Alex Murphy. Le film va devenir une référence de la science-fiction.
1994: le héro de métal étant las des navets que lui offre le cinéma , il débarque sur le petit écran en une belle journée du 18 Mars. Mais y est-il vraiment à sa place?

La télévision va profondément changer notre flic cybernétique. Il semble un peu plus malin et utilise son arme moins souvent. En tout cas il ne tue plus personne. Pourquoi tirer sur un homme caché sous un camion alors que l'on peut viser les pneux du véhicule et ainsi bloquer le criminel! Pour un peu, il deviendrait pacifiste (un peu comme dans une scèneRobocop 2). A nouvelle mentalité, nouvelle équipe. Se sentant un peu seul, Robocop a droit à la compagnie féminine de Diana Powersse présentant sous la forme d'un hologramme. Cette ancienne secrétaire à l'OCP a été assassinée et son cerveau utilisé pour contrôler l'ordinateur de la ville. A cela s'ajoute le méchant récurrent défiguré (Morgan Pudface), la coéquipière de Robocop ou encore la petite fille qui apporte la touche d'innocence à la série. Tout cela s'assemble à merveille pour faire un bon show de science-fiction assez classique.
Mais le problème est bien là. En allant sur le petit écran, Robocop à gagné en gentillesse mais y a perdu son âme. Celle du flic d'acier qui se retrouve dans un corps qu'il n'a pas demandé, face à des souvenirs qui hantent ces circuits. Il perd la violence qui le caractérisait. Fini les joyeux flots d'hémoglobine jaissants du corps des victimes. Non, ce n'est plus Robocop, c'est bel est bien un produit de la société. L'OCP a gagné.

En fait, la série en elle même n'est pas mauvaise . Il s'agit d'un agréable moment de science fiction. Rien de révolutionnaire, mais le scénarios sont corrects, les moyens techniques déploiyés rendent bien à l'écran, le tout est joliement filmé. Le problème de cette série est qu'elle découle d'un film phénoménale et qu'elle ne tient pas la route si on la coompare à ce dernier. Le seul moyen d'apprécier ce Robocop est de ne pas le rapprocher du film, de le prendre comme une série à part entière. Alors, si vous aimez bien le style "gadgets ultra-modernes" à la K2000, Supercopter ou même l'homme qui valait trois milliards, vous pourrez trouver le policier de métal intéressant. Par contre, si Peter Weller ne quitte pas votre esprit, le modèle 1994 va vous paraître fait de fer blanc.

Alain

Haut


En plus

En plus-->6 heures de maquillage étaient nécessaire pour réaliser le maquillage de Morgan Pudface.

Haut


Boutique

Boutique location
Les films "Robocop" sont disponibles à la location en catégorie "Séries TV" sur Glowria lors de la dernière mise à jour de la page.
Cliquez et

Boutique neuf
Proposition-->Cliquez ici pour retrouver le film de Verhoeven. Les DVD de la série ont existé mais ne sont plus dispo. Mais au final, c'est bien le meilleur qui reste!
5 offert sur votre 1ère commande (voir conditions sur l'accueil du site)

Boutique occasion
Proposition--> Cliquez ici pour chercher des objets de la série ou K7 d'occasion sur eBay (mots conseillés : Robocop, serie).
     Et pour être alerté de la mise en vente d'objets, pensez à vous inscrire sur le site d'eBay!

Haut


Liens

Lien-->

Haut